Bruno Sulak s'engage dans la légion au sortir de l'adolescence, et déserte à 23 ans pour devenir braqueur de supermarchés et de bijouteries. Au début des années 80, il devient l'individu le plus recherché de France après une série de hold-up spectaculaires. Joli garçon, volontiers charmeur, Bruno Sulak aime flamber et provoquer la chance.


Deux évasions osées finissent d'asseoir sa réputation de bandit sympathique.

Pourtant, en 1985, sa troisième évasion tourne au drame. Découvert hors de sa cellule par les gardiens de la prison de Fleury-Mérogis, il saute par une fenêtre du deuxième étage pour leur échapper et manque sa réception. Il décédera à l'hôpital après plusieurs jours passés dans le coma.

Résumé

Bruno Sulak «l’aventurier»

dans la même collection